Tous les articles par Entrepreneur

Les nouvelles occasions d’affaires

Une occasion d’affaires aussi appelée opportunité est une tendance potentiellement favorable que l’on observe dans l’environnement, qui peut donner lieu à une action commerciale bénéfique pour l’entreprise. — Kotler et al. (1998, p. 51)

Différence entre une opinion et un fait

Quand vient le temps d’analyser une opportunité d’affaires, il convient de différencier les opinions des faits. Beaucoup de gens donnent leur opinion, peu s’attardent aux faits.

Vous n’avez pas raison parce que d’autres sont d’accord avec vous. Vous avez raison parce que vos faits sont exacts et que votre raisonnement est juste. — Warren Buffett

L’économie de partage

Nous sommes à l’air de l’économie de partage et de la recherche de revenu supplémentaire à cause de l’augmentation des salaire qui ne suive pas le taux d’inflation.

Question: Si vous avez le choix aujourd’hui 1) de démarrer le business de votre choix, ou 2) de démarrer le meilleur business qui soit, que choisissez-vous ?

 

Bien choisir son entreprise: Prendre le temps d’évaluer ses options peut s’avérer très payant

 

Démarrer une entreprise et assurer son succès n’est pas une chose facile, mais en prenant du recul et en évaluant correctement les risques et les efforts.

Quand on pense ce lancer en affaires, on pense aux modèles traditionnels suivants :

Travailleur autonome

(Plombiers, Électriciens, Médecins, Dentiste, Psychologues, Propriétaire de dépanneur, etc.)

Entrepreneur avec employés

(Propriétaire/Associé de moyennes et grandes entreprises, Propriétaire de franchise, Concessionnaire de voitures, etc.)

Avantages monétaires
  • Augmentation de salaire selon ce que vous décidez
  • Somme récupéré dû aux allègements fiscaux sur une panoplie de frais tels que des factures d’électricité, le mobilier, les services de télécommunication, l’espace occupé, sans oublier les frais liés à l’utilisation d’un véhicule privé
  • Économie importante sur le transport, les vêtements de travail et les repas à l’extérieur
  • Décider de son salaire
  • L’avantage fiscal de l’entreprise incorporée
  • Taux d’imposition avantageux
  • Exemption de gain en capital
  • Planification successorale et fiscale
  • Administration de l’entreprise incorporée
Désavantages
  • Les revenus dépendent de la capacité de travailler;
  • Les frais d’exploitation
    • – Distribution
    • – Marketing
  • Les frais généraux
    • – Services publics
    • – Frais postaux
    • – Fourniture
  • Les frais d’exploitation
    • – Distribution
    • – Ventes
    • – Marketing
  • Les frais généraux
    • – Loyer, impôt foncier
    • – Services publics
    • – Frais postaux
    • – Fourniture
    • – Équipement informatique
  • Les frais administratifs
    • – Salaire des employés personnel
    • – Avantages sociaux

Le modèle d’affaires des entreprises a changé depuis les 20 dernières années. Il est surprenant de voir de nos jours, des gens lancer ou vouloir lancer une entreprise basée sur un modèle d’affaires dépassé.

Aujourd’hui, il est possible de démarrer une entreprise moderne avec un investissement minime, récupérer cet investissement dès la première année. Le tout sans risque financier et en plus, avec la possibilité d’avoir des revenus illimités.

Savoir c’est pouvoir: Les gens qui ne savent pas, ne savent pas qu’ils ne savent pas et ne peuvent pas

Vos pensées vous définissent

Vous devenez tout au long de votre vie, ce que vous pensez. Des personnes incapables, si vous pensez que vous ne pouvez pas, des personnes atteignant leurs rêves, si vous pensez que vous être en mesure de les atteindre.

Comment échouer

Il y a deux façons excellentes d’échouer. La première c’est de ne pas essayer, la seconde est de ne pas apprendre, la troisième est de chercher les conseils auprès de gens qui n’y connaissent rien. Le lien qui unit les trois points mentionnés précédemment est la certitude de l’ignorant.

La certitude de l’ignorance

Qu’y a-t-il de pire que de ne pas savoir ? C’est de croire que l’on sait alors qu’on ne sait pas. C’est comme si nous avions une boussole nous indiquant un faux nord. Même si nous avions une bonne carte entre les mains, nous ne serions pas en mesure de nous rendre à un point précis sur la carte, et ce tant que nous croyons que la boussole est fiable.

Comment réussir

Le chemin vers la réussite d’une entreprise et un terrain miné. Comment passe-t-on en terrain miné ? En posant les pieds dans les traces de quelqu’un qui a déjà passé plus d’une fois dans le champ de mines.

La personne que vous décidez de suivre doit avoir l’expérience. Par exemple, vous voulez vous lancer en immobilier, alors trouvez des gens qui sont dans l’immobilier et faites ce qu’ils font. Suivez leurs traces et investissez avec quelqu’un qui réussit en immobilier.

Le succès et le chemin du succès

Beaucoup de gens confondent les succès et le chemin pour parvenir au succès. Le chemin pour parvenir au succès est un parcours du combattant. C’est un combat de tous les jours où l’on décide de reconfigurer la façon dont on réfléchit, où on accepte de revoir nos points de repère, de revoir nos façons de faire, de revoir nos priorités et les actions de tous les jours que l’on fait. C’est un chemin sur l’être humain en devenir avant de pouvoir obtenir. Car en fait, le seul obstacle au succès, c’est nous même.

Prendre ses responsabilités

La première étape est de prendre nos responsabilités. En fait, le seul obstacle à la réussite en affaire est nous-même. En effet, la façon d’utiliser le temps dont on dispose, dépend de nous, pas des autres. Une fois compris, nous devons décider si nous allons suivre les traces des gens qui réussissent dans le domaine ou le conseil des autres. C’est à ce moment qu’on est prêt à entreprendre le chemin de transformation intérieur, afin de devenir cette personne qui possède le savoir afin de pouvoir.

Tisser son réseau d’entraide: Apprendre de l’expérience des leaders dans le domaine choisi

Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es

Les fréquentations ont une influence non négligeable sur le caractère d’une personne. Pour cette raison si vous ne provenez pas d’un milieu où les gens sont dans les affaires, il y a de fortes probabilités que vous ne puissiez pas saisir une opportunité qui s’offre à vous.

Mauvais réflexes

Pourquoi ? Par ce que les premiers réflexes risques d’être les mauvais, par exemple de :

  1. Chercher tous les pièges possibles sur internet, et on trouve toujours ce que l’on cherche, même ce qui est faux;
  2. Discuter avec les membres de l’entourage pour aller chercher leur approbation morale;

Bons réflexes

Se faire confiance: Plus l’opportunité est grande, moins qu’il y de personne en mesure de la reconnaitre au premier coup d’œil. Pour reconnaitre une opportunité, il faut l’étudier attentivement, analyser les faits qui s’y rapportent et en tirer des conclusions justes.

La force du réseau

Nous avons tous un réseau; famille, ami, collègue de travail, connaisses proche et éloignée. Selon ce que l’on décide de faire, ce réseau peut aider ou nuire. C’est la dure réalité et c’est aussi bien de le savoir plus tôt que tard.

Dans beaucoup de cas, il vous faudra vous faire un nouveau réseau. Ce réseau qui sera composé de gens qui réussissent dans votre domaine d’affaires ou dans des domaines connexes. C’est un élément très important de la réussite et trop souvent négligé.

Voici un extrait de la conversation qui suivit lorsqu’un jour j’ai parlé d’un projet que j’avais à un multimillionnaire, il me dit ceci:

– Est-ce que tu travailles ?
– Non (moi)
– Trouve-toi du travail. Les statistiques démontrent qu’on a plus de chance de réussir dans les affaires quand on a un travail. Il te faut être en mesure de mettre du pain sur la table et de payer les comptes pendant que tu montes ton business.

Alors que l’une des raisons pour les gens qui travaillent de ne pas se lancer en affaire est le fait qu’ils travaillent, qu’ils n’ont pas de temps.

Voyez-vous où je veux en venir? L’excuse des gens qui ne sont pas lancés dans les affaires est un prérequis pour ceux qui ont réussi dans les affaires et qui maintenant ne sont plus obligés de travailler pour quelqu’un d’autre.